Rhum de Martinique

Les rhums origine Martinique : particularité et histoire

Les Martiniquais aiment penser que le meilleur rhum au monde est produit sur cette île des Antilles Françaises. En effet, le rhum de Martinique possède quelques particularités qui en font un rhum exceptionnel...

+ Lire la suite

Martinique et rhum : une longue d'histoire !

L'histoire du rhum en Martinique remonte au XVIIème siècle, l'industrie sucrière fournissait alors de la mélasse qui était fermentée puis distillée à l'aide d'appareils rudimentaires : une chaudière reliée à un serpentin placé dans un tonneau d'eau froide.

Le rhum était à cette époque - en Martinique et ailleurs - un sous-produit issu de la production de sucre, une eau-de-vie puissante et peu coûteuse.

Son exportation vers la métropole est encadrée à la fin du XVIIIème siècle puis peu à peu libéralisée au début du XIXème siècle. En 1854, le gouvernement de Napoléon III supprime totalement les droits de douane ce qui participe au développement exponentiel de la production et des exportations vers la métropole, la Martinique devient alors le premier producteur mondial de rhum à la fin du XIXè siècle. En même temps, de nombreuses innovations technologiques participent à révolutionner la production du rhum en Martinique.

Pourquoi dit-on rhum agricole ?

Quelle est la différence entre un rhum agricole et un rhum industriel ?

Le rhum produit en Martinique jusqu'au XIXè siècle est donc un rhum dit "industriel" car produit à partir de la distillation de mélasse de l'industrie sucrière.

Les évolutions technologiques à partir du XVIIIè siècle permettent rapidement aux usines de sucre de devenir extrêmement productives, et la compétitivité provoque une crise majeure du secteur puisque dans les années 1880 la surproduction entraine la fermeture de plusieurs producteurs les moins compétitifs.

Certaines de ces sucreries se tournent alors vers la production de rhum directement à partir de jus de canne, c'est le début du rhum agricole qui prendra son essor en Martinique qui délaisse peu à peu l'industrie sucrière.

Le matériel de distillation utilisé en métropole est adapté à la production locale, ainsi les colonnes à distiller deviennent des colonnes créoles, auxquels des matériels spécifiques vont être ajoutés pour mieux séparer les esthers et impuretés. Le chauffage évolue également puisqu'on privilégie peu à peu la machine à vapeur et l'utilisation de la bagasse (reliquats de canne pressée débarrassée de son jus) plutôt qu'un chauffage direct à nu.

Quel est le meilleur rhum au monde ?

La Martinique a travers son histoire, a développé une culture du rhum et de sa production absolument unique. A travers la production de rhum agricole : à base de pur jus de canne fermenté, le vesou ; et non de résidu de l'industrie sucrière, la mélasse.

La Martinique s'est également distinguée par l'utilisation d'une colonne créole pour la distillation et d'un cahier des charges précis qui - associé à son terroir - confère au rhum martiniquais des caractéristiques organoleptiques tout à fait uniques.

Dire que le rhum martiniquais est le meilleur rhum au monde est bien compliqué car évidemment cela dépend des goûts de chacun, mais il apparaît tout de même comme une exception parmi les rhums du monde, avec ses caractéristiques de production et ses propriétés aromatiques uniques.

Quels sont les différents rhum de la Martinique ?

En Martinique, les rhums produits sont majoritairement agricoles, à l'exception du rhum du Galion, dernière industrie sucrière en activité sur l'île.

Les rhums agricoles sont également labellisé AOC pour une grande partie, qu'il soit produit par les marques qui le commercialise, ou sélectionné par un embouteilleur auprès d'une distillerie respectant le cahier des charges AOC.

De nouvelles distilleries se créent ou sont remises en activité depuis les années 2000, se détachant parfois des contraintes de l'AOC en distillant par exemple à l'alambic charentais, et proposant ainsi des produits aux caractéristiques organoleptiques nouvelles.

Nombre de distilleries en activité

Si vous visitez la Martinique, vous aurez certainement envie de visiter quelques distilleries ! Il en existe encore 9 distilleries en activité, on dit aussi "fumante" pour une distillerie qui produit du rhum.

Les distilleries fumantes historiques sont : Depaz, Rhum J.M, La Favorite, La Mauny, Neisson, Saint James.

L'usine du Simon est également une distillerie en activité mais ne se visite par et fourni différentes marques en rhum pour l'élaboration de leur cuvées.

De nouvelles distilleries se créent de nos jours, telles que A1710 ou encore l'Habitation Beauséjour, et on ne doute pas que l'engouement autour du rhum ne s'arrête pas là...

D'autres anciennes distilleries comme Clément ou HSE ne distillent plus mais sont spécialisés dans le vieillissement, la sélection et l'assemblage des plus beaux rhums de Martinique.

Enfin plusieurs marques martiniquaises sélectionnent et embouteillent des rhums, parfois producteurs de canne ils vont davantage se concentrer sur le terroir des parcelles qu'ils cultivent pour proposer un rhum à leur image comme Hardy.

Quelle quantité de rhum peut-on ramener de Martinique ?

Si vous visitez des distilleries de Martinique, vous aurez certainement envie de ramener dans vos bagages quelques précieuses bouteilles souvenirs. En janvier 2020, la douane permettait de voyager sans contrainte avec maximum 1 litre d'alcool à plus de 22 degrés, mais une tolérance au retour des DOM est généralement constatée, permettant aux voyageurs de rapporter dans leur bagage en soute plusieurs bouteilles sans formalités.

Attention toutefois à bien emballer vos trouvailles, le meilleur moyen pour éviter tout souci de casse ou de taxes à régler à l'arrivée étant de commande sur laroutedesrhums.com !

Quels sont les rhums AOC ?

Le cahier des charges de l'Appellation d'Origine Contrôlée "Rhum de la Martinique" est extrêmement précis et rigoureux, il permet la conservation d'une qualité de produit exceptionnel. La canne est récoltée à maturité entre le 1er janvier et le 31 août pendant la période de "campagne". Elle est ensuite pressée afin d'en extraire un maximum de jus, qui va fermenter plusieurs heures avant d'être distillé à l'aide d'une colonne à plateaux.

Le rhum blanc agricole ainsi obtenu sort de colonne entre 65 degrés et 75 degrés, il peut ensuite être mis en vieillissement plusieurs années pour devenir du rhum ambré, du rhum vieux ou du rhum hors d'âge.

Le rhum blanc repose au moins 6 semaines, certaines distilleries de Martinique vont patienter plusieurs mois voire plus d'un an pour brasser lentement et faire réduire le rhum blanc avec une grande douceur ce qui lui apporte des arômes particuliers.

Le rhum ambré repose sous bois pendant au minimum 12 mois, en fût ou en foudre de chêne (très grand récipient en bois équivalent à plusieurs tonneaux).

Le rhum vieux repose lui en fût de chêne de moins de 650 litres, pendant au moins 3 ans ; 6 ans pour un rhum vieux dont le millésime de distillation sera revendiquée sur la bouteille.

Pour obtenir le label AOC les rhums passent enfin par la case Dégustation : un jury formé et apte à juger des rhums AOC vérifie que les rhums remplissant le cahier des charges ont également toutes les caractéristiques organoleptiques typiques des rhums AOC Martinique.

Il y a 436 produits.

Affichage 1-48 de 436 article(s)

Filtres actifs