Rhum Biologique

Découvrez notre guide pour savoir Comment choisir son rhum biologique

Découvrez notre sélection de rhums biologiques agricoles et industriels. On vous dit tout sur le rhum bio

+ Lire la suite

Filtres actifs

Qu'est ce qu'un rhum bio ?

Pour qu'un rhum soit dit biologique, il est nécessaire qu'il n'y ait eu recours à aucun pesticide ni engrais non naturel pour la pousse de la canne à sucre. Il faut donc avoir recours à d'autres méthodes parfois plus coûteuses, car elles demandent plus de main d'oeuvre et de moyens. Les producteurs doivent également recycler les matières organiques : la bagasse en l'occurence, afin qu'elle bénéficie d'une seconde vie, dans le milieu du rhum ou ailleurs.

On obtient la certification bio en préservant la biodiversité, et en protégeant la faune et la flore autour des parcelles. Par exemple, on ne se sert plus de machines pour récolter les cannes, tout peut se faire à la main.

Avec de nombreuses heures de travail supplémentaires évidemment... Vous l'aurez compris, l'élaboration du rhum biologique n'est pas une mince affaire. Elle demande un vrai travail de la part des producteurs, qui doivent s'engager dans le but de mieux produire et ainsi, protéger l'environnement.

Comment produit-on du rhum bio ?

Le rhum bio est élaboré exactement de la même manière que le rhum non bio. C'est la récolte de la matière première qui va changer, dans la gestion de la culture des sols, et le respect de l'environnement dans l'élaboration du produit. Une fois le rhum mis en bouteille, on ne peut pas dire qu'on ressent une réelle différence par rapport à un rhum qui ne détient pas l'appellation bio.

C'est une histoire d'éthique, et une volonté des producteurs qui souhaitent s'engager dans la préservation de leur écosystème. Derrière une bouteille de 70cl se cachent des heures de travail et de main d'oeuvre, ce qui peut parfois expliquer le coût du rhum biologique qui est supérieur à celui du rhum classique.

Les distilleries qui ont sauté le pas

Certaines distilleries des Antilles se lancent dans leur fabrication de rhum agricole bio, afin de protéger leurs sols et de respecter l'environnement. Les spiritueux représentent moins de 1% de la production biologique dans le monde entier, c'est pourquoi certains précurseurs sautent sur l'occasion afin de créer des produits plus sains.

C'est aussi une occasion formidable pour les distilleries de se démarquer en proposant un produit unique, et encore trop peu connu dans le monde des spiritueux. Parmi les plus connues, on retrouve Saint James, Neisson, Longueteau, A1710 et bien d'autres encore. La plupart des rhums biologiques sont des rhums blancs ou élevés sous bois. En effet, on trouvera peut-être dans quelques années une partie de ces cuvées vieillie plus longuement dans des chais pour devenir des rhums vieux voire des rhums hors d'âge bio.

Les rhums arrangés biologiques

Aujourd'hui, on trouve de plus en plus de rhums arrangés bio. Que ce soient des rhums de mélasse ou agricoles, de nombreux arrangés, liqueurs, crèmes détiennent cette appellation.

Pour l'obtenir, le produit final doit contenir au moins 95% de matières premières biologiques, (certains en contiennent 100%) tout en respectant un cahier des charges des plus stricts.

Pour beaucoup, non seulement le rhum blanc doit être issu d'une agriculture biologique, mais les ingrédients macérés également. Tous les fruits, épices ou autres doivent être 100% bio et sélectionnés soigneusement, afin de convenir aux normes de consommation.