Comment déguster son rhum blanc ?

Ce type de rhum se déguste généralement dans des cocktails. Le rhum blanc a des arômes frais qui se mélangent facilement, c'est pourquoi cet alcool est idéal dans un cocktail comme diluant avec des fruits comme du citron, de l'orange, de la banane, du sirop, et plein d'autres choses. Certains rhums ne se sirotent pas seulement en cocktails, mais secs, avec de la glace pour pouvoir profiter pleinement de leurs saveurs.

Le rhum se conserve généralement à température ambiante, sauf dans certains cas. En effet, certaines cuvées peuvent se boire sec, il est donc parfois préférable de les conserver bien au frais.

Des Ti-punchs savoureux

Le Ti-punch est un cocktail né aux Antilles, à base de rhum blanc, de citron et de sucre. C'est une boisson connue dans le monde entier, qui s'apprécie généralement à l'apéritif durant les moments de fête. Le rhum blanc est idéal pour le Ti-punch. En ajoutant du jus de citron, du sirop de canne (ou du sucre de canne) dans votre rhum, vous aurez un résultat à la fois gourmand et piquant, une boisson typiquement antillaise. Ce cocktail se déguste généralement à l'apéritif, avec des accras de morue ou du boudin antillais, qui s'accorderont parfaitement avec cette création liquide au rhum blanc.

C'est une boisson qui se sirote lentement, afin de pouvoir apprécier tous ses parfums. Le sucre de canne et le citron apporteront une certaine gourmandise et une fraîcheur, de par la sucrosité et l'acidité des agrumes. Le rhum blanc est idéal pour ce type de boisson, car sa fraîcheur apporte de la puissance aux cocktails, sans cacher les arômes des autres ingrédients. Une boisson traditionnelle, typique des Antilles, qui se déguste à de multiples occasions.

En fonction du rhum choisi pour l'élaboration de la recette, vous pouvez découvrir une multitude d'arômes, des saveurs qui vous rappelleront les Antilles et qui vous feront voyager.

Des cocktails harmonieux

Rien de mieux qu'un délicieux cocktail au rhum blanc. Ce type de rhum est utilisé dans le monde entier pour créer un nombre infini de recettes. À mélanger avec des fruits, des épices, du sirop ou ce que vous voudrez, le rhum est idéal à déguster dans un cocktail bien frais. Notre sélection de rhums vous aidera à élaborer des créations traditionnelles ou nouvelles, synonymes de vacances et de partage. C'est un rhum qui se dilue parfaitement avec d'autres éléments, cet alcool saura à la fois donner du caractère à votre mélange, tout en laissant place aux parfums de vos autres ingrédients.

Le rhum blanc est le type de rhum le plus consommé au monde, car ses arômes légers et très frais permettent de concevoir des recettes uniques. C'est un alcool de dégustation qui se boit en cocktails généralement pendant les fêtes. Les plus connus, Mojitos, Daiquiris, Piña Coladas, sont des cocktails élaborés à partir de ce type de rhum, très appréciés dans le monde entier. Si vous n'avez ni la technique, ni les ingrédients pour fabriquer des cocktails, le rhum blanc se dilue parfaitement avec des jus de fruits. En effet, un jus de fruit de la passion, de pamplemousse ou même un jus d'orange ajouteront une sucrosité à votre rhum blanc tout en gardant sa puissance et son éclat en bouche. Pour la création d'un cocktail, attention à ne pas utiliser un rhum blanc avec un degré d'alcool trop élevé, qui pourrait avec sa puissance cacher les saveurs des autres ingrédients. Pour des cocktails plus originaux, Ce type de rhum peut très bien se mélanger avec des épices, comme le gingembre qui apportera des saveurs nouvelles et particulières à vos cocktails. Si vous préférez l'onctuosité, vous pouvez facilement marier votre rhum avec du chocolat, qui épaissira votre préparation et apportera beaucoup de douceur. une touche très sucrée relevée par ce rhum, qui apportera du caractère et de la puissance, à déguster en digestif.

"On the rocks"

Certains rhums peuvent également se déguster "on the rocks", c'est à dire sec avec un glaçon.

Encore une fois, tout est une histoire de goûts. Les rhums de mélasse ou à partir de vesou vous offriront des arômes différents, qui peuvent se déguster sans diluant. La plupart du temps, on le déguste très frais avec des glaçons, afin d'apaiser la sensation de chaleur liée à l'alcool en bouche. Si vous souhaitez déguster un rhum blanc sec, vous pourrez bénéficier des arômes authentiques de nombreux rhums blancs. Pour les rhums agricoles, la canne fraîche est au rendez-vous, souvent accompagnée de notes florales et d'agrumes. Si vous préférez les rhums traditionnels, vous aurez plutôt des saveurs fruitées et mentholées, qui se dégusteront aussi facilement avec beaucoup de plaisir. Vous pourrez ainsi profiter de tous les arômes de vos rhums et découvrir leurs saveurs riches provenant du monde entier.

Comment bien déguster un rhum sec ?

On vous donne tous nos conseils pour bien boire votre rhum sec.

Pour bien apprécier toutes ses vertus, la rencontre avec un rhum se fait en trois étapes.

Avant tout de chose, il faut bien l'observer. Observer sa robe, si elle est limpide et cristalline ou légèrement teintée. Vous pouvez commencer à faire voyager le rhum dans le verre, en le tournant délicatement. C'est à cette étape qu'on pourra observer les larmes qui coulent à l'intérieur du verre. Si elles coulent doucement, cela signifiera que c'est un rhum qui a du corps, ce qui est bon signe pour la suite. La deuxième étape concerne l'olfaction, qui est tout aussi importante que la mise en bouche. En effet, le fait d'avoir fait voyager le rhum dans le verre libère les arômes et permet de l'aérer. On peut donc maintenant sentir les saveurs qu'il dégage, et noter sur un carnet ce qu'on ressent. En fonction du type de rhum blanc (traditionnel ou agricole), les parfums perçus varieront.

Chaque cuvée est unique et offre des arômes spécifiques. On peut sentir la canne fraîche, la noix de coco, la vanille, des notes fruitées, florales et bien d'autres arômes. Pour bien sentir les arômes du rhum, vous pouvez humer délicatement au dessus du verre, en faisant attention à ne pas respirer trop fort pour ne pas être envahi par les vapeurs d'alcool. Il est important de faire des pauses entre chaque bouffée, afin de reposer le nez. Après l'avoir humé une fois, vous pouvez doucement agiter le verre, pour permettre au rhum de s'aérer davantage et de dégager davantage d'arômes qui peuvent évoluer. N'oubliez pas de noter toutes les idées qui vous viennent à l'esprit. La dégustation peut paraître difficile au début, mais avec un peu d'entraînement, elle devient un jeu d'enfant.

Après avoir ressenti les premiers arômes avec le nez, on peut passer à la dégustation, qui consiste à prendre de fines gorgées et les apprécier lentement. Les arômes évolueront au fil de la dégustation, c'est pourquoi il faut bien prendre son temps afin de percevoir les goûts la texture, la finesse du spiritueux. N'hésitez pas à noter toutes vos impressions après chaque gorgée, afin de pouvoir constater l'évolution et la richesse aromatique du rhum.