Filtrer par

Origine

Origine

Marque

Marque

Prix

Prix

Particularité

Particularité

Vieillisement

Vieillisement

Type de fût

Type de fût

Rhum Ambré

Le rhum Paille est un rhum qui a séjourné environ 12 mois en foudres de chêne. Il est également appelé « rhum élevé sous bois ». Le rhum Ambré est très proche du rhum Paille dans son procédé de fabrication. Il a simplement séjourné quelques mois de plus en foudres de chêne.

+ Lire la suite

En moyenne, le rhum Ambré vieillit 18 mois, c’est pourquoi sa robe est légèrement plus prononcée que le rhum Paille. Certains dégustereront les rhums Ambrés comme digestif.

C'est lors de l'année 1635, dans les Antilles, que les français ont essayé d’implanter de la canne à sucre. Se plaisant sous ces latitudes, la culture de la canne à sucre fût d’abord exploitée pour produire du sucre. Puis, c’est en 1694, que le Père Labat a l’idée de tenter de distiller cette fameuse boisson. Après quelques ajustements, le résultat obtenu pris le nom de Rhum. Pendant longtemps, il fût prêté au rhum des vertus médicinales.

C’est monsieur Jacques Bally qui fût l’origine de la découverte du rhum paille. Il fût le premier à mettre du rhum dans des fûts et le stocker pendant plusieurs mois et plusieurs années. Il remarqua que la boisson devint plus savoureuse, en plus de prendre une teinte ambrée pour que sa qualité gustative s’améliore sensiblement ; de plus il prendra une jolie coloration ambrée.

Beaucoup de distilleries au nom prestigieux fabrique leur propre rhum ambrés. Dont certaines comme Bally, Chantal Comte, Clément, Depaz, Duquesne, Hardy, HSE, JM, La Favorite, La Mauny, Neisson, Saint James, Trois rivières, Bologne, Damoiseau, Kaukera, Longueteau, Montebello, romeineq, Savarin, Bielle, Père Labat, Arcane, Tres Hombres, .

Rhum Ambré

Il y a 2 produits.

Affichage 1-2 de 2 article(s)

Filtres actifs